Newsletter - MAI 2017

A la une!

Le transfert de savoirs, une étape significative pour les TPE-PME

 

 

De nombreuses TPE-PME sont confrontées (ou le seront prochainement), au vieillissement de leurs salariés et à l’anticipation des départs à la retraite.

S’ajoute à cela l’arrivée de jeunes actifs sur le marché de travail, issus de la génération Y ou Z, ce qui amène les entreprises à veiller à la qualité des liens intergénérationnels pour favoriser l’équilibre dans l’entreprise.

 

 

Comment bien gérer ce transfert de savoirs au sein des TPE-PME ? Quels outils ou bonnes pratiques existent-il ? Comment matérialiser, dès à présent, ces savoirs parfois implicites pour pouvoir les transmettre correctement, en temps voulu ?

Des leviers d’actions existent : la construction des fiches de poste, l’entretien professionnel, le diagnostic des savoirs dits « critiques », l’identification des tuteurs et la formalisation de ce processus, la sollicitation de l’OPCA…

 

Une mauvaise anticipation ou transmission des compétences peut avoirs de graves conséquences sur la performance de l’entreprise. C’est pourquoi de nombreux acteurs ont étudié cette thématique pour apporter des solutions concrètes aux TPE-PME.

Depuis quelques années, l’APEC organise des ateliers collectifs (en petits groupes) mais aussi des suivis individuels et personnalisés  pour traiter des problématiques propres aux TPE-PME.

 

La CPME Occitanie, par le biais de sa mission ANTICIP’PME, peut vous permettre de poser un premier diagnostic, vous accompagner ou vous orienter.

 

Quelques documents utiles :

Article de l’Anact : https://www.anact.fr/comment-transferer-les-savoirs-dexperience

Etude de l’Anact : http://bourgognefranchecomte.aract.fr/download/site-principal/document/pdf/transfert-experience.pdf

Article de Challenge Action : http://www.challengeaction.com/formations/gestion/captation-transfert-de-connaissances/

 

Pour plus d’informations :

Le site APEC 

Contact sur Montpellier (le prochain atelier se tiendra à la rentrée) :

0 809 361 414  Judith.CASTRO@apec.fr ou Dominique.ESPOUY@apec.fr

 

L’action ANTICIP’PME de la CPME Occitanie

04 67 92 56 81 contact@cpmeoccitanie.fr

 

 

De la TPE à L'ETI en passant par la PME

 

La TPE ou la PME, on connait! Mais qu'est-ce une ETI?

Une ETI est une Entreprise de Taille Intermédiaire. Elle est définit par la Loi de modernisation de l'Économie (LME 2008) comme entreprise qui emploie de 250 à 5 000 personnes et a un chiffre d'affaires annuel inférieur à 1 500 millions d'euros ou un total de bilan inférieur à 2 000 millions d'euros.

Voila qui est clair. Mais ça sert à quoi au juste?

 

Cette catégorie d’entreprise a été ciblée pour ses qualités en matière de flexibilité, de création de valeur ajoutée, d’emploi…

 

Hors avant d'atteindre la taille d’une ETI, plusieurs mutations organiques et/ou économiques sont nécessaires pour la TPE ou la PME pouvant créer des perturbations parfois dommageables.

 

Pour réussir ces changements, il y a en tout premier lieu la volonté du chef d'entreprise et sa vision à long-terme. L'adaptation de l'entreprise à son marché génère un questionnement en termes financier, capitalistique, managérial et opérationnel pour le dirigeant.

Il doit anticiper pour lever certains freins psychologiques. Par exemple, la résistance aux changements de la part d'une partie du personnel ou le deuil de l'indépendance capitalistique.

Ensuite viennent les moyens à mettre en place autant en termes d'outils que de ressources humaines. En effet, pour supporter une croissance durable, l'organisation de l'entreprise doit se structurer en créant un management intermédiaire aux rôles et responsabilités spécifiés. La mise en place de ce type de procédures peut être vécue comme une lourdeur par le personnel.

Tout comme la mise en place d'outils accompagnant la croissance tel qu'un progiciel de gestion intégré.

 

Au chef d'entreprise de formaliser et partager avec son équipe l'objectif de l'entreprise et les étapes nécessaires à son atteinte. Outre l'aspect marché, l'anticipation, le dialogue et le temps sont gages de la réussite du passage de la catégorie TPE à celle PME puis à celle ETI.

 

 

Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure de la croissance, la CPME OCCITANIE peut vous accompagner.


Qu’est-ce que le BIAF ?

 

Non ce n’est pas un oiseau ! Le BIAF est le Bordereau Individuel d’Accès à la Formation.

 

Le BIAF est un document à remettre aux salariés engagés en contrat CDD les informant de leur droit à la formation professionnelle continue, et ce quelque soit leur qualification. Il s’agit d’un formulaire officiel et obligatoire fixé par le décret 91-205 du 25 février 1991, pris en application des articles L. 931-15 et L. 931-18 du code du travail, et publié au journal officiel du même mois.

À quoi sert le BIAF ?

Le BIAF donne accès à un parcours de formation aux salariés ayant été employés dans le cadre d’un contrat à durée déterminée.

 

Vos obligations en tant qu’employeur

 

Quand remettre le BIAF ?

Il est obligatoire de remettre le BIAF à chacun de vos salariés en CDD. Vous pouvez leur remettre :

  • soit en début de mission CDD,
  • soit en fin de mission CDD.

Les documents de fin de contrat

Le deuxième cas de figure est le plus fréquent. Vous le remettez alors avec le dernier bulletin de salaire, et en même temps que les autres documents officiels de fin de contrat. À savoir, selon les articles L. 1234-19 et R. 1234-9 du code du travail :

  • le certificat de travail,
  • l’attestation d’assurance chômage,
  • le solde de tout compte,
  • l’état récapitulatif de l’ensemble des sommes et valeurs mobilières épargnées ou transférées à titre de participation, d'intéressement ou de plan d’épargne salariale.

Qui est concerné ?

Tous les employeurs sont concernés par le BIAF pour leurs salariés en CDD, quels que soient l’activité, le secteur et l’effectif. Les seuls cas dérogeant à la règle sont les CDD :

  • conclus avec un jeune en parallèle de ses études,
  • débouchant sur un CDI (Contrat à Durée Indéterminée),
  • correspondant à des contrats d’apprentissage, contrats de professionnalisation, d’accompagnement dans l’emploi et d’avenir.

Comment faire un BIAF ?

 

Le contenu du BIAF

Différents éléments doivent figurer dans le BIAF, tels que :

  • le nom et l’adresse du salarié,
  • la raison sociale et l’adresse de votre entreprise,
  • les dates de début et de fin du contrat CDD,
  • la rémunération versée dans le cadre de ce CDD, salaire, indemnités et avantages en nature inclus, à hauteur de leur montant brut (avant déduction des cotisations sociales),
  • les coordonnées de l’organisme paritaire compétent,
  • les coordonnées des caisses de recouvrement des régimes de sécurité sociale, d’assurance chômage et de retraite complémentaire,
  • les taux des cotisations versées au titre du CDD,
  • les modalités d’utilisation du droit au congé de formation.

Il est possible de solliciter votre OPCA (Organisme Paritaire Collecteur Agréé) pour obtenir une trame de BIAF

 

 

Source : www.appvizer.fr

Le Club Ecole Entreprise de l'Académie de Montpellier

 

 

Le 25 avril dernier, le Club Ecole-Entreprise de l’Académie de Montpellier s’est rassemblé pour son Assemblée Générale ; l’occasion pour les acteurs de se réunir et de prendre connaissance des actions menées en 2016 et des actions en cours sur cette année 2017.

 

 

Créé en 2014 à l’initiative du Recteur de l’Académie de Montpellier, Armande Le Pellec – Muller, la CPME Occitanie est à sa vice-présidence et impulse ses idées en faveur du rapprochement de l’Ecole et de l’Entreprise en participant à deux commissions distinctes :

 

-          La Commission 1 dont l’objet est de piloter l’installation des Comités Locaux Ecole Entreprise (CLEE) sur les bassins d’emploi ou de formation. Un CLEE regroupe les acteurs de l’éduction et de l’économie sur un même territoire pour mener à bien un programme d’actions destinés aux jeunes, favorisant ainsi leur culture entrepreneuriale et leur épanouissement. 

A ce titre, la CPME Occitanie a proposé à des TPE-PME  intéressées par la thématique de s’y investir (Innotec, Caré RH, ORHA, La Belle Aude …).

 

-          La Commission 2 qui travaille sur la définition d’un parcours de l’entrepreneuriat pour les jeunes. Une mallette rassemblant les actions Ecole-Entreprise que peuvent utiliser les équipes pédagogiques pour construire le « Parcours Avenir » de chaque élève (parcours qui vise à rendre les jeunes moteurs et acteurs de leur orientation professionnel).

 

 

Si vous souhaitez avoir plus d’information sur le Club et sur les modalités d’adhésion, vous pouvez contacter le Club Ecole-Entreprise (Carole Millous, club-ecole-entreprise@ac-montpellier.fr ) ou  la CPME Occitanie (Julie Traki-Richardeau, jtraki@cpmeoccitanie.fr).

 

 

 

Partez à la rencontre de

mini-entrepreneurs

le mercredi 17 mai 2017!

 

La CPME est partenaire du championnat régional des mini-entreprises organisé par l'association EPA.

 

Le salon des mini-entreprises est ouvert au tout public de 10h à 18h dans les locaux de Montpellier Business School. Venez nombreux découvrir des graines d'entrepreneurs.